Pédophilie : UN PERVERS DE 40 ANS ABUSE D’UNE FILLETTE DE 2 ANS

Perversion sexuelle, décadence sénile, dépravation… Les qualificatifs ne manquent pas pour fustiger l’attitude de ce quadragénaire qui a sexuellement abusé d’une fillette, que dis-je, d’un bébé de deux ans jusque dans sa propre chambre. Révoltant !
Les faits se sont déroulés le dimanche 1er janvier 2023 aux environs de 13h. Faut-il dissimuler l’identité de cet individu sans foi ni loi ? Certainement, mais seulement à cause de ses propres femme et enfants, tous autant humiliés par le geste. Le monstre répondant aux initiales de B.K est en effet marié et père de 3 enfants, domicilié a TITIBOUGOU chez lui-même. Sa victime d’à peine 2 ans est l’enfant d’un voisin du quartier. L’innocente fillette se rendait fréquemment dans la chambre du monstre pour regarder des films pour enfants (dessins animés) à la télé en compagnie des autres enfants de la famille.
Ce jour 30 décembre 2022, la fillette s’est endormie. Et les autres enfants se sont, par la suite, dispersés en toute innocence… Profondément endormie, la fillette a fait pipi dans sa petite culotte. Les gamins ne sont nullement blâmables pour ça.
Le père pervers a alors réveillé l’enfant, a enlevé sa culotte et… procédé à des attouchements et frottements au point de jouir sur l’innocente bambine. Et après son forfait, que dis-je son crime, il entreprit de remettre la culotte de l’enfant. Il fut surpris dans cette opération par un de ses propres enfants lequel alerta sa maman. Cette dernière accourut et constata les dégâts : la fillette pleurait à chaudes larmes et de douleurs. Elle indiqua l’origine du mal à la mère laquelle constata en effet, des traces de spermes sur ses parties intimes visiblement endolories. Le scandale fut vite ébruité et fit le tour des voisins.
C’est ainsi que les deux mères (celle de la victime et l’épouse du même pédophile) se mirent ensemble pour aller porter plainte au niveau de la Brigade des mœurs. L’enfant a également été présentée à la Brigade des mœurs sur invitation de la commandant KADY TOUNGARA. Une analyse du médecin gynécologue confirme les « attouchements sexuelles avec frottements ». Interpellé, le prédateur sexuel nia les faits avant de craquer face à l’imperturbable commandant KADY. Il fut placé en garde à vue. C’est le lieu pour la commandant KADY d’inviter les victimes d’attouchements sexuels, de viol à dénoncer leurs bourreaux au commissariat le plus proche.

Isac Coulibaly

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
6 × 25 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter