Recrudescence de l’insécurité LES FAMa VICTIMES DES MÊMES METHODES D’ATTAQUE

L’insécurité prend de plus en plus une nouvelle tournure dans notre pays malgré les efforts combien louables des autorités de la transition en termes d’achat d’armements et de renforcements des capacités des FAMa, pour venir à bout du fléau. La semaine dernière a été marquée par des violents combats entre terroristes et des forces armées. Aussi, des attaques perpétrées de façon constante contre la position des forces de sécurité entraînent plusieurs blessés.
Selon nos informations, une mission des FAMa sur l’axe Tenenkou-Macina a engagé à plusieurs reprises, ce mardi 10 janvier 2023, de violents combats contre des Groupes Armés Terroristes (GAT) après avoir été victime de plusieurs incidents à l’engin explosif improvisé entre Dia et Diafarabé et entre Koumara et Macina.
Le bilan fait état de 3 éléments des FAMa tués, 5 blessés et 3 véhicules endommagés. Côté terroristes, 7 éléments neutralisés.
Aux dernières nouvelles, des renforts terrestres étaient arrivés sur les lieux de même que la surveillance aérienne. Le ratissage était en cours dans la contrée.
Les victimes ont été évacuées sur l’hôpital de Segou. Aux FAMa et aux parents des victimes notre rédaction présente ses condoléances les plus émues.
Dans la même foulée, un poste de gendarmerie de Sebekoro a été visé par une autre attaque djihadistes dont un bilan provisoire, fait état d’un gendarme tué et 3 autres grièvement blessés.
Selon nos informations, l’alerte avait été donnée par des tierces personnes annonçant la présence dans les environs de Kita des individus au nombre d’une trentaine circulant sur des motos. Un peu plus tard la nuit du lundi au mardi 10 Janvier 2023, aux environs de 2 heures du matin, une attaque terroristes a été perpétrée contre ledit poste de sécurité entraînant la mort d’un adjudant-chef de gendarmerie et autres grièvement blessés ont été évacués sur Kita pour des soins. Outre les victimes, 6 véhicules appartenant aux forces de sécurité ont été incendiés par les forces de mal avant de prendre la poudre d’escampette. Après leur forfait, un renfort a été dépêché par les autorités sécuritaires sur les lieux de l’attaque. Le ratissage est toujours en cours dans la contrée. Précédemment, dans le cercle de Kolakani, précisément à Djidièni, la position des FAMa a été attaquée par un groupe terroristes lourdement armés. Des échanges des tirs entre les forces loyalistes et les assaillants ont duré plusieurs heures dans cette localité. D’après nos sources, il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais des dégâts matériels sont déplorables du côté des forces armées
Nouhoum Konaré

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 − 9 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter