Affaire Petit Gimba : L’humoriste s’enfonce encore plus

Interpellé et écroué pour avoir outragé des autorités dont les magistrats, l’humoriste Petit Gimba verra certainement son cas s’aggravé dès lors que la justice lui reproche une tentative de corruption, en plus de l’outrage.

L’humoriste, pour répondre à la convocation des juges, se serait rendu au tribunal avec une liasse de billets de banque. Avec cet argent, il espérait avoir raison de la lucidité des magistrats et s’en tirer à bon compte.

Mal lui en a pris ! Son argent aurait été saisi, scellé et ajouté au dossier comme pièce à conviction pour tentative de corruption sur magistrat. Un autre chef d’accusation qui n’est pas de nature à arranger la situation de Petit Gimba.

Notre rédaction  

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 14 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter