Affaire Sidiki Diabaté : l’artiste transféré à la grande prison à Bamako

L’artiste malien, Sidiki Diabaté traverse une période difficile à expliquer. Auteur de violences conjugales sur son ex-campagne, Mamacita, l’artiste a été mis aux arrêts lundi. L’on apprend que celui-ci a été déféré hier jeudi.

Sidiki Diabaté, l’artiste très en vogue est sous les feux des projecteurs, mais cette fois-ci dans une affaire de violences conjugales. Dans une publication faite sur les réseaux sociaux, l’on a pu voir des clichés de son ex-campagne, Mamacita avec de nombreuses blessures sur le corps. Celle-ci a fait savoir que ces blessures lui ont été infligées par l’artiste Sidiki Diabaté.

Suite à une plainte de cette dernière auprès des autorités compétentes, le lundi dernier, l’artiste a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre.

Cette affaire rappelons-le date selon plusieurs sources de plus d’un an. C’est un véritable calvaire que traverse cet artiste adulé par de nombreux fans de plusieurs contrées.

Certaines indiscrétions affirment que l’artiste a violenté son ex-campagne parce qu’il l’a surprise avec un autre homme dans le domicile qu’il lui a offert. Depuis ces événements, Mamacita Sow ainsi que ses parents ont décidé de faire chanter l’artiste, apprend-on. Plusieurs fans se sont opposés à l’arrestation du prince de la Kora jeudi.

Notons que cette en raison de cette affaire, Sidiki Diakité a été lâché par sa maison d’édition, Universal Music Africa, Il a aussi été exclu des Afrimma Awards 2020 puis des Primud 2020.

Après quelques jours passés en garde à vue, l’artiste a été déféré le jeudi, 24 septembre à la prison centrale de Bamako. L’on attend l’ouverture du procès pour entendre l’artiste ainsi que ses avocats sur cette affaire qui continue de faire grand bruit sur la toile.

Source Afrikmag

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 26 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter