Mali : Les journalistes outillés en droits humains et journalisme d’investigation

Du 1er au 03 octobre, 27 journalistes venus de la ville de Mopti, Sévaré et les localités de Koro, Bandiagara ont été formés sur la thématique « Droits humains et Journalisme d’investigation ».

La formation s’est déroulée dans la salle de conférence de l’opération Riz à Sévaré.

Le but de cette formation était de renforcer des capacités des hommes de médias dans le domaine des droits de l’homme et de l’investigation.

Toutes choses qui se posent avec évidence dans notre pays, en proie à une insécurité ; source de nombreuses violations des droits humains.

La formation entre dans le cadre du projet OCCIPRE, autrement dit Observatoire Citoyenne Contre l’Impunité Pour la Redevabilité. C’est une initiative d’Amnesty International Mali, la Fondation TUWINDI et FreePress Unilimited.

Le projet OCCIPRE est financé par l’Union Européenne. L’exécution est confiée à Appel Mali (Association des Professionnels de la Presse en ligne au Mali).

A terme, le projet OCCIPRE doit former 110 journalistes du Mali en Droits humains et le journalisme d’investigation.

De l’avis du coordinateur média du projet OCCIPRE, Seybou KEITA, après Mopti, les journalistes de deux autres villes du Mali recevront la même formation à partir de 2021.

A noter que Rahamata Diaouré et David Dembélé ont assuré la formation, respectivement en Droits humains et journalisme d’investigation.

Par ailleurs, du 28 au 30 septembre, les medias de Ségou ont reçu la même formation, avec les mêmes spécialistes. La formation de Ségou s’est déroulée à l’hôtel Doniblon. Elle a regroupé 25 journalistes dont des journalistes venus de Macina, Bla et San.

Tidiane Bamadio

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 27 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter