Niger : Des terroristes abattent 70 civils et disparaissent

Des civils nigériens ont été une fois encore sauvagement tués par des groupes terroristes opérant dans la région du Sahel. Une attaque violente qui a eu lieu le deuxième jour de l’an 2021. Des renforts ont été déployés dans la zone.

Ce sont les villages nigériens de Tchombangou et Zaroumdareye, situés près de la frontière avec le Mali qui ont subi l’assaut criminel des terroristes, le samedi 2 janvier 2021. Selon le bilan disponible, les assaillants ont fait au moins 70 morts, tous des civils villageois, causant aussi une vingtaine de blessés avant de se fondre dans la nature.

“Les assaillants sont venus encercler le village et ils ont tué jusqu’à cinquante personnes. Des blessés ont été évacués à l’hôpital de Ouallam“, a expliqué un journaliste. D’après le ministre de l’Intérieur Alkache Alhada, des soldats ont été dépêchés dans la zone.

Une zone plusieurs fois touchée par des attaques terroristes. En 2017, des soldats américains des Forces Spéciales et 5 soldats nigériens avaient été tués par les terroristes lors d’une embuscade meurtrière. Le 21 décembre 2020, une autre attaque sanglante avait eu lieu dans la même zone.

AfrikMag

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter