Automobile : Aito m5 (2022), le SUV électrique signé HUAWEI arrive, une grande autonomie annoncée

Après les téléphones ou encore les montres connectées, Huawei s’attaque à l’automobile. La marque chinoise présente le Aito M5, un SUV électrique à prolongateur d’autonomie thermique dont l’habitacle tourne sous HarmonyOS, le système d’exploitation créé par Huawei. Résultat : la voiture peut communiquer avec tout un tas d’équipements Huawei.

Pourra-t-on bientôt acheter sa voiture dans la même boutique que son téléphone ? C’est ce que promet Huawei, qui a dévoilé peu avant Noël 2021 le Aito M5, son propre SUV électrique. Huawei va en effet distribuer ce véhicule dans ses boutiques, tandis que la marque Seres va s’occuper de la fabrication. Le Aito M5 est basé sur le Seres SF5, un autre SUV électrique.

Long de 4,77 mètres et large de 1,93 mètre, cet Aito M5 présente un empattement de 2,88 mètres. En termes de design, il adopte un capot plongeant vers l’avant et une large calandre. Le profil est marqué par des roues de 20 pouces et une carrosserie assez sculptée. L’arrière cède quant à lui à la mode des barres de LED. Celle-ci relie les deux feux qui arborent une signature visuelle en forme de C.

La voiture connectée

Le point le plus intéressant de cet Aito M5, c’est clairement son habitacle. Il s’agit de la première voiture à être équipée du système d’exploitation HarmonyOS, ce qui lui permet de proposer un cockpit intelligent. Créé par Huawei, ce système est intégré via un écran tactile 15,6 pouces 2K HDR situé sur la console centrale, tandis que le combiné d’instrumentation numérique est constitué d’un écran de 10,25 pouces. Il permet à la voiture de communiquer avec les autres appareils Huawei du conducteur ou des passagers, afin de créer un véritable écosystème. Téléphones, montres intelligentes, maisons connectées : Huawei a tout prévu et imagine sa voiture comme un “super terminal” qui peut “communiquer de manière transparente avec les gens” et leurs appareils. Le toit en verre panoramique permet, lui, d’apporter beaucoup de lumière dans cet habitacle.

Trois versions au catalogue

Basé sur la plateforme technique à autonomie étendue Huawei DriveONE, le Aito M5 est équipé d’un moteur électrique de 200 kW (environ 271 ch) et 360 Nm de couple à l’arrière en version 2 roues motrices, tandis que la version 4 roues motrices Performance est dotée de deux moteurs 165 kW et 150 kW pour l’avant et l’arrière, pour une puissance cumulée de 315 kW (428 ch) et un couple total de 720 Nm. Une version 4 roues motrices Ultime associe enfin le moteur arrière 200 kW au moteur avant 165 kW, pour offrir une puissance totale de 365 kW (environ 496 ch) et 675 Nm. Dans cette version, l’Aito M5 peut accélérer de 0 à 100 km/h en 4,4 secondes.

Un moteur thermique pour prolonger l’autonomie

Si les roues du Aito M5 sont donc bien entraînées par des moteurs électriques, son autonomie repose encore sur le thermique. Huawei annonce que celle-ci peut aller jusqu’à 1242 kilomètres selon le cycle d’homologation chinois CLTC. En fait, la voiture embarque une petite batterie 40 kWh associée à un moteur quatre cylindres 1.5 de 125 ch qui, avec du carburant, génère de l’énergie pour augmenter l’autonomie. “Il peut générer 3,2 kilowattheures d’électricité par litre”, précise Huawei.

Le prix du SUV de Huawei

L’Aito M5 va être commercialisé à un prix compris entre 250 000 et 320 000 yuans, soit environ 34 500€ et 44 300€. Dans 42 villes de Chine, 180 magasins Huawei exposent déjà le SUV électrique à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le nombre de magasins devrait être porté à 500 dans 118 villes en 2022. Le géant chinois indique qu’il est possible de réserver un essai via le site officiel d’Aito ou dans l’application Huawei.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 3 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter