Commissariat de police du 17ème arrondissement : Alass, le bourreau du service orange Money, est pris

Les éléments de la Brigade de Recherche du commissariat de police du 17ème arrondissement viennent de mettre hors d’état de nuire un malfrat spécialisé en arnaque. Alass, le bandit en question avait pour cible des agents Orange Money. Cet handicapé moteur a fait plusieurs victimes, particulièrement dans le rang des opératrices Orange money.

Nombreuses sont ces bonnes dames de la société Orange Money à recevoir la visite de cet arnaqueur et à sa faire dépouiller d’importante somme d’argent variant entre 100.000 FCFA et 200.000 FCFA.

Le mode opératoire du malfrat était simple. Il prenant sa moto Diakarta comme tout bon travailleur pour se rendre dans son prétendu lieu de travail, qui n’est autre que la proximité des kiosques Orange money.

Pour ce faire, Alass, le malfrat se fait passer pour un véritable client ; il attend le moment propice pour passer à l’acte.

Une fois sa proie (opérateur ou opératrice orange money) identifiée, il invite cette dernière à effectuer un retrait dont le montant varie de 100.000 FCFA à 200.000 CFA comme d’habitude.

Dans ce cas de figure où la somme est importante, Alass demande à l’agent de lui remettre le téléphone pour éviter toute erreur de numéro du bénéficiaire de l’argent. Ce que l’agent fait sans broncher.

Aass, l’arnaqueur chevronné met rapidement son talent à contribuer. On ne sait comment il fait, mais Alass se procure aussitôt le numéro de téléphone de la pauvre en face de lui ; immédiatement, il envoie, à partir de son propre téléphone, un message à l’agent pour confirmer l’opération de retrait de l’argent. L’agent de Orane Money remet alors à  Alass l’argent dont le retrait et confirmé par sms. Aussitôt fait, il se tire rapidement de là laissant l’agent de Orange à son triste sort.

Une autre technique qu’il utilisait par parvenir à ses fins. Alass fait un dépôt de 10 mille francs chez l’opérateur orange money. Une fois que l’agent s’exécute, son numéro apparaît dans le message de confirmation. L’arnaqueur lui demande d’effectuer un retrait de 200 000 CFA, puis il lance des opérations en suivant de très près l’opérateur en jouant sur les décalages, temps d’envoi et de réception des messages. Ainsi, il profite de la confusion créée chez l’opérateur pour lui dérober d’importantes sommes d’argent.
Sur la base des plaintes de nombreuses victimes, la commissaire en charge du 17ème arrondissement, AWA SININTA, a déployé sa Brigade de recherche. Alass, l’arnaqueur a été interpellé le jeudi 17 mars 2022, aux environs du Lycée Fily Dabo Sissoko, à Doumanzana, où il planifiait un autre coup.

A l’interrogatoire, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Dès l’annonce de son arrestation, une pléiade de plaignants s’est rendue au 17ème arrondissement pour identifier l’escroc.

Les investigations sont en cours par la police pour épingler d’éventuels complices de Allass.

Nouhoum Konaré

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 15 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter