Mali : Au départ de Barkhane, des soldats russes signalés à Gao

L’hebdomadaire allemand Der Spiegel affirme être en possession d’un document adressé par la Bundeswehr à la commission des Affaires étrangères du Bundestag. Les sources de la DW à Bamako le confirment : ce courrier atteste de la présence de soldats russes à l’aéroport de Gao, quelques heures seulement après le retrait des derniers éléments de la mission française Barkhane. Hier lundi, vers 11 heures du matin, des soldats allemands et britanniques ont signalé la présence de « 20 à 30 personnes en uniforme militaire » russe à l’aéroport qui ont été identifiées avec une « quasi-certitude » comme des membres des forces de sécurité russes.

Ces hommes aidaient au chargement et déchargement de deux avions de combats similaires à ceux récemment livrés au Mali par la Russie qui étaient sur le tarmac et dans un hangar de l’aéroport – des appareils de type L-39 Albatros. Ces engins sophistiqués ne seraient pas manœuvrables par les forces de sécurité maliennes.

Par ailleurs, les djihadistes du GSIM, affilié à al-Qaida, ont revendiqué une attaque qui a coûté la vie à quatre paramilitaires russes du groupe Wagner. Les islamistes leur auraient tendu une embuscade, samedi dernier, dans la région de Bandiagara, dans le centre du pays, alors que les Russes se déplaçaient à moto. La Russie présente ces hommes du groupe Wagner comme des « formateurs », l’Occident les considère comme des mercenaires.

Source DW (Sandrine Blanchard, Avec agences)

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
5 + 28 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter