Mali : Les FAMAs encore cibles d’attaques djihadistes

Dans la nuit du mercredi 29 au jeudi 30 Décembre 2021, le poste de contrôle de la région de Kita, à 188 Kilomètres de Bamako, a été attaqué. D’après nos sources, des individus au nombre d’une dizaine ont fait irruption au poste de contrôle de Kita avant d’ouvrir le feu sur les agents de force de l’ordre. Après quelques minutes d’échanges de tirs, les bandits ont pris la poudre d’escampette.

Les mêmes sources nous indiquent que l’un des malfrats  étant touché par balle, aurait été transporté par un conducteur de tricycle. Deux personnes dont une femme ont été grièvement blessées. Les deux blessés ont été tous évacués le lendemain dans un hôpital de Bamako pour des soins. Outre les victimes, des dégâts matériels sont déplorables, le poste saccagé, incendié et des engins calcinés. Auparavant  dans le ‘’Baoulé’’, au niveau de Soribougou, non  loin  de Néguela, deux dans le cercle de Kati, deux personnes dont une femme enceinte ont été tuées par des individus armés dans la forêt.

Du côté de NARA à la frontière Mauritanienne, une unité de nos Forces Armées ont été victimes d’attaque Djihadiste en fin d’après-midi de ce mercredi entraînant la mort de 4 de nos soldats.

La Brigade Territoriale (BT) de Gendarmerie de Niéna a subi hier mercredi 29 Décembre 2021 le même sort. Pas eu de perte en vie humaine mais des dégâts matériels sont importants, le poste saccagé, un véhicule incendié. Des opérations de ratissage sont en cours dans ces différentes localités par des forces de sécurités afin de mettre la main sur les auteurs de ces actes ignobles.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 2 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter