Mali: hommage et deuil national à IBK

Au Mali, un hommage national est rendu, ce vendredi 21 janvier, à l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta, décédé dimanche dernier à Bamako. Un deuil national de trois jours à compter de ce vendredi a été décrété par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Deux temps forts sont annoncés pour la journée : la cérémonie d’hommage et l’inhumation d’IBK dans un cadre familial.

En effet, le Président de la transition malienne, le Colonel Assimi Goita a décreté, jeudi, un deuil national de 72 heures en hommage au défunt Ibrahim Boubacar Keïta ancien président de la République du Mali, décédé le 16 janvier courant.

« Les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil national à compter du vendredi 21 janvier courant », a précisé le Président de la transition.


Cérémonie officielle en hommage au président défunt à la place d’armes du génie militaire ce matin du vendredi 21 janvier 2022 à Bamako


L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita (IBK) est décédé dimanche à son domicile à Bamako à l’âge de 77 ans.

Né le 29 janvier 1945 à Koutiala, Ibrahim Boubacar Keïta alias (IBK), a occupé le poste de président du Mali depuis son élection la première fois le 4 septembre 2013 jusqu’au 18 août 2020, date du coup d’Etat mené par des militaires.

La cérémonie des obsèques de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta aura lieu, ce vendredi 21 janvier courant.

Une cérémonie officielle s’est tenue au Génie militaire, avant que le corps de l’ex-président ne soit déposé à son domicile de Sébénikoro.

Selon le Dr Ibrahima Traoré, sobn ancien directeur de cabinet,  le président IBK pensait que tout le monde était forgé à son image, ça lui a joué des tours.

Rassemblé par note rédaction (Source Andalou &RFI)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 15 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter