Mali : Suite à la libération du putschiste Amadou Haya SANOGO, l’AMDH et La FIDH, deux associations maliennes de défense des droits de l’homme, demandent aux autorités maliennes de mener l’affaire à son terme et de fixer une nouvelle date pour le procès du général

Suite à la libération du putschiste Amadou Haya SANOGO, l’AMDH et La FIDH, deux associations maliennes de défense des droits de l’homme, demandent aux autorités maliennes de mener l’affaire à son terme et de fixer une nouvelle date pour le procès du général, a-t-on appris ce matin de source judiciaire.

Rédaction

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 − 1 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter