Bamako : Dix mille huit cent briques de cannabis saisies par la police du 7ème arrondissement

Dix mille huit cent briques de haschich, d’une valeur de 216 millions de francs CFA, c’est la moisson de la Police du 7ème arrondissement de Bamako, suite à une opération coup de poing dans la zone de Sogoniko.  Les faits se sont déroulés le vendredi 04 décembre 2020, aux environs de 19h 30mn.

Cette opération d’envergure a été menée par les hommes du commissaire principal ALHOUSSEINI AG SOULEYMANE, à la faveur d’une opération rondement conduite par la Brigade de Recherche, dudit commissariat.

Ce jour-là, la Brigade de Recherche du commissariat du 7ème arrondissement faisait son habituelle patrouille. Soudainement, la patrouille est tombée sur un véhicule, genre camion semi-remorque, sur la bretelle qui va de l’hôtel Komoguel au centre de Contrôle Technique de Sogoniko.

La patrouille s’arrêta au niveau du véhicule, remplit à ras bord de charbon de bois.

Immédiatement, les policiers sont alertés par leur flair comme pour dire que ce camion de 5 tonnes n’est pas ordinaire. Ils décident alors d’en savoir plus auprès des deux individus à bord du véhicule. Il s’agissait du convoyeur de la voiture et de son chauffeur.

Face au contrôle des policiers, les deux hommes commencent à s’agiter. Visiblement, ils cachaient quelque chose aux policiers.

Alors, les policiers en civil passent à la fouille du véhicule.

Les sacs de charbons de bois sont déchargés un à un.  Au fil du déchargement, les policiers remarquent un sac volumineux d’aspect très douteux. Ils décident d’approfondir leur enquête. Le sac volumineux est ainsi passé au crible.

L’effort des policiers finit par payer car dans le sac, ils trouvent une importante quantité de chanvre indien, compacté sous forme de briques.

Ils sortent toute la drogue et passent au décompte.

En tout, les policiers comptent 10800 briques de HASCHICH marocains ; certainement destinées au marché de Bamako et à ceux du nord de notre pays.

Côté valeur, la drogue est estimée à 20.000 f CFA ; soit au total la coquette somme de  216 millions de nos francs.

Selon les deux occupants, les brigues de Haschich sont en route pour le nord du Mali. Pour ce faire, les malfrats avaient pris soin de positionner non loin de là, un autre camion de 20 Tonnes, remplit de ciments.

Cet autre camion qui attendait à Sogoniko, devrait recevoir les drogues, qui seront dissimulées sous les tonnes de ciments. Direction, la région de Tombouctou.

Conduits au commissariat du 7ème arrondissement, les deux occupants du nom de SEYDOU TOGO et HASSIME HARBI (ressortissant de Tombouctou), affirment savoir qu’ils transportaient de la drogue et qu’ils étaient même payés en conséquence.

Selon les informations reçues, la drogue était destinée aux réseaux terroristes et aux Jihadistes.

Bamanan den Journal KOJUGU KELEBAA

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 6 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter