Covid 19 au Mali : Les mesures phares du président IBK

Dans son adresse à la nation, le président ibrahim Boubacar KEITA a annoncé une série de mesures pour atténuer l’impact de la pandémie du Covid 19 sur les foyers maliens, durement éprouvés par la situation.

Suite au discours du président IBK, les maliens peuvent retenir principalement 20 décisions phares, comme détaillé par notre confrère de Maliwox.

Cela s’ajoute à la décision de grâce accordée à 1200 prisonniers.

Sous forme énuméré, voilà les 20 décisions phares du président IBK.

  1. Les membres du Gouvernement renoncent à un mois de leur salaire.

2 Le Président de la République renonce à trois mois de son salaire.

  1. Le Premier ministre renonce à deux mois de salaire.
  2. Une prime spéciale sera payée au personnel de santé mobilisé
  3. Une prime spéciale pour les éléments des forces de sécurité et de défense affectés à la surveillance du couvre-feu et des lieux d’attroupements éventuels.
  4. Les entreprises locales de textiles, grandes, moyennes ou petites y compris les tailleurs qualifiés vont produire sur place des millions de masques au profit de la population.
  5. Le programme « Un malien, un masque » est lancé avec une commande spéciale de 20 millions de masques lavables livrée à Bamako dans le courant de la semaine prochaine.
  6. Un fonds spécial de 100 milliards pour les familles les plus vulnérables sera mis en place.
  7. Diminution pendant 3 mois, de la base taxable au cordon douanier des produits de première nécessité, notamment le riz et le lait.
  8. Prise en charge pour les mois d’avril et de mai 2020, des factures d’électricité et d’eau des catégories relevant des tranches dites sociales, c’est-à-dire les plus démunies.
  9. Exonération de la Taxe sur la Valeur Ajoutée sur les factures d’électricité et d’eau, de tous les consommateurs, pour les mois d’avril, mai et juin 2020.
  10. Distribution gratuite de 56.000 tonnes de céréales et de 16.000 tonnes d’aliments bétail aux populations vulnérables touchées par le COVID 19.
  11. Les allocations budgétaires, et toutes les allocations budgétaires, seront revues. La révision commencera par le sommet de l’Etat.
  12. Les priorités d’investissements seront également revues et les fonds constitués seront scrupuleusement gérés, sous la supervision du Chef de gouvernement.
  13. L’ensemble de la dette intérieure due au 31 décembre 2019 sera apuré, autant que sera diligenté le paiement des mandats au titre de l’exercice 2020 à hauteur de 100 milliards de FCFA.
  14. Le Fonds de Garantie du Secteur Privé sera doté d’un montant de 20 milliards de FCFA destiné à garantir les besoins de financement des PME/PMI, des Systèmes Financiers Décentralisés, des industries et de certaines grandes entreprises affectées par la pandémie.
  15. Des remises d’impôts, au cas par cas et secteur par secteur, aux entreprises privées impactées par les mesures de prévention du COVID 19, en l’occurrence les secteurs les plus sinistrés tels que les industries touristiques (Hôtellerie, Voyages et Restauration), culturels et les Transports, afin de protéger les emplois.
  16. Les crédits de toutes les entreprises sinistrées suite au COVID 19 seront restructurés et des orientations seront données aux banques, afin que les entreprises maliennes puissent bénéficier des concessions accordées par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest.
  17. Les écoles resteront encore fermées, le temps d’apprécier la situation.
  18. Les heures d’ouverture et de fermeture des marchés, foires rurales et supermarchés sont revues et elles seront communiquées par les voies les plus appropriées.

Rédaction (Tiré de Malivox.net)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 10 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter