FESCAB 2020 : Caricature et bandes dessinées au service du vivre ensemble au Mali

Photo de certains participants à la fin du festival

Placé sous le haut parrainage du Ministre de la culture, le Festival International de la Caricature et de la Bande Dessinée (FESCAB), qui est à sa 3ème édition, s’est inscrit au cœur des grands évènements culturels du Mali et de la sous-région.

Réunies au palais de la culture Amadou Hampathé Bah de bamako, les autorités maliennes, étrangères et des dessinateurs de divers horizons ont participé à l’ouverture des activités de la 3ème édition du FESCAB, le jeudi 27 Février 2020.

Le thème retenu pour cette année est : « Dessinons le vivre ensemble ». Ce thème est inspire d’un contexte social comme le nôtre, caractérisé par un effritement sans précédent des valeurs  telles que la cohésion et la solidarité.

Selon Adama Diongo, président du FESCAB, cette cérémonie est l’occasion pour les  dessinateurs, d’apporter leur pierre à l’édifice moral et physique de la nation malienne.

Au-delà de sa fonction humoriste, le FESCAB est aussi un outil d’éducation et de sensibilisation, poursuit le président Diongo.

Il dira que les bandes dessinées offrent une meilleure compréhension des enjeux socioéconomiques du secteur du dessin et la nécessité de développer cette chaine de valeur.

Le président a précisé que le festival s’étend du 27 au 29 février 2020, au cours duquel seront animées des activités de caravanes, de compétitions, d’exposition et de formation.

Avant de clore ses propos, il a affirmé que des œuvres provenant des parrains nationaux et internationaux seront exposées et couronnées par une remise de prix.

Le représentant de la délégation de l’Union Européenne au Mali, M. Amori Host, précise que le FESCAB est d’une valeur fondamentale ; en ce sens qu’il favorise la liberté d’expression et contribue à créer ‘’l’union dans la diversité’’.

Almouta Daniogo, représentant du Ministre de la culture, a déclaré que le FESCAB est désormais au cœur des grands évènements du Mali et de la sous-région. Il permet de réguler la sphère culturelle, tout en développant des compétences techniques chez les dessinateurs, a poursuit M. Daniogo.

Les partenaires du FESCAB sont entre autres le Royaume de la Belgique, l’Union Européenne, la CANAM, la Société Madar, Exaprint, l’INA et NBB.

    Oumar ONGOIBA

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter