Mali : Face au tollé, Magma Gabriel s’explique sur sa proposition de loi

Faut-il accorder des pensions de retraite aux anciens présidents de l’assemblée nationale ? Magma Gabriel voulait en faire son cheval de bataille mais l’opinion lui a certainement refroidi les ardeurs. Malgré la polémique, Magma reste convaincu que l’histoire lui donnera raison.

Mis au ban de l’opinion, Magma Gabriel Konaté se défend. L’homme de culture a cet argument : « il n’est pas admissible qu’à la retraite, on laisse pour compte nos anciens présidents de l’Assemblée Nationale ».

Face au tollé qu’a soulevé cette proposition de lois, Magma GABRIEL KONATÉ est sorti  de son silence. Il s’explique sur la chaine Djoliba FM.

Il dira que sa proposition de loi relative à l’octroi de la pension de retraite aux anciens présidents de l’Assemblée Nationale, ne résulte d’aucune manipulation politique à son endroit. Contrairement à ce qui se dit dans les coulisses, Magma martèle avoir décidé seul, en son âme et conscience, en malien soucieux de son pays et des cadres de son pays.

Il poursuit en disant qu’il a déposé cette proposition de lois, pour répondre à des déchéances sociales dont peuvent ou ont été victimes de très hauts cadres de notre pays. Il a évoqué le cas d’un ancien président de l’assemblée nationale en difficulté et qui doit son salut à sa femme, venue quémander pour nourrir la famille.

Bref, selon Magma son seul objectif est de donner l’occasion à ces anciens très hauts cadres d’institutions de de vivre dignement, après qu’ils aient (anciens présidents de l’Assemblé Nationale)  dirigé le pays a un certain niveau de responsabilité.

Sans langue de bois, il faut noter qu’au cours de son intervention, Magma Gabriel a vivement blâmé le malien qu’il qualifie d’hypocrite, d’égoïste, d’apatride ; voire même « d’abruti » quand il s’agit de ceux qui usent des medias sociaux à mauvais dessein.

En tout cas Magma est convaincu que l’histoire lui donnera raison.

Extrait de l’interview

« Nous avons vu ici des femmes des anciens présidents de l’Assemblée Nationale venir mendier à l’Assemblé en vue de prendre en charge la famille. Je pense qu’une telle chose est très déshonorante. Il n’est pas admissible qu’à l’âge de la retraite qu’on laisse pour compte nos anciens présidents de l’Assemblée Nationale qui ont dirigé ce pays, au point que ces derniers soient réduits à la mendicité pour faire vivre leur famille.

Il faut souligner que le Maliens a un comportement très sévère à l’égard de ses dirigeants…. Les maliens ne s’aiment pas, ils n’aiment n’ont plus pas leur pays.

J’ai publié la proposition de loi relative à l’octroi de pension de retraite aux anciens présidents de l’Assemblée Nationale dans le but de les soutenir et empêcher qu’ils soient des misérables de demain »

Oumar ONGOIBA

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 22 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter