Mali : Moussa Timbiné pour l’exclusion d’Amadou Ouattara de la Section RPM

La section V du parti du Tisserand est dans la logique  d’exclure de ses rangs plusieurs conseillers communaux. Ces conseillers sont supposés être des rebelles face auxquels, il va falloir engager les grands moyens. Dans le lot des supposés rebelles, figurent le maire de la Commune V, Amadou Ouattara, élu sur la liste du RPM, lors des élections communales de Novembre 2016.

La décision d’exclusion a déjà été constatée à travers une note remise aux intéressés par voie d’huissier.

Le samedi 17 avril 2021, la réunion de la section RPM, tenue au siège des 300 logements, a été sanctionnée par plusieurs annonces robustes. Ces annonces ont été faites par l’honorable Moussa Timbiné, secrétaire général de ladite section.

Constitué pour l’occasion des fidèles parmi les fidèles de la section V, le bureau de la section a retenu des griefs contre plusieurs cadres, accusés de déloyauté et de rébellion, surtout lors des législatives passées.

Il n’en fallait pas plus pour décider de leur exclusion pure et simple du parti. Un huissier a été mandaté pour rendre la décision effective.

Cependant, la chose reste pendante car, pour le moment, la sanction n’a pas été entérinée par la Direction politique du RPM. Cette direction politique est dirigée par un certain Bocary Treta ; un cadre qui depuis fort longtemps est en froid avec l’honorable Moussa Timbiné.

Quoiqu’il en soit, il est évident que le RPM va très mal. Et ce n’est pas cette situation qui va arranger la case RPM, précisément le rapport déjà exécrable qu’entretiennent Amadou Ouattara et Moussa Timbiné.

Bamory Camara

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 30 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter