Réconciliation : Le Club RFI Bandiagara fait du football un moyen d’expression communautaire

A l’issue du tournoi de la réconciliation, organisé par le  Club RFI Bandiagara, l’équipe gagnante à savoir Bandiagara est venue jouer un match gala contre uneformation composée des jeunes de Tapitaal Pulaaku et de Ginna Dogon. La rencontre a eu lieu au stade Ouezin Coulibaly, le jeudi 8 avril 2021.

C’était sous la présidence de la représentante du ministre de la réconciliation nationale, Fatoumata Bintou Sangaré en présence du représentant de l’Union européenne, Michel De Knoop et du président du Club RFI Bandiagara, Motié Dara.

Motie DARA, Président du Club RFI Bandiagara dans son discours

Le président du Club RFI Bandiagara, Motié Dara a  indiqué que ce match de foot est un élan de cohésion sociale, de paix, de vivre ensemble, qui permettra de cultiver l’union autour du ballon rond.

Il a ajouté que la rencontre de Bamako jettera les bases d’un projet appelé « plume de paix », qui a pour objectif d’améliorer la participation des citoyens dans la consolidation de la paix à travers des actions de rassemblement, de solidarité et de créativité.

Michel De Knoop, premier Conseiller à l’ambassade de l’Union européenne, et arbitre de circonstance, a rappelé que le déplacement de l’équipe gagnante de Bandiagara à Bamako entre dans la logique de la culture de paix. Et tous les joueurs de l’équipe, quelle que soit l’issue du tournoi et de ce match, seront tous des ambassadeurs de la paix à leur retour dans leurs régions. Il a déclaré que l’UE est un partenaire historique du Mali ; particulièrement présente auprès de la jeunesse et dans le centre du pays. Cela explique cet appui de la coopération européenne à ce projet à travers une très forte implication du PROJES.

Bamory Camara

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 5 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter