FRONT SCOLAIRE : LA COFOP CRAINT UNE ANNEE BLANCHE.

La Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) dans un communiqué de presse vient d’apporter ce lundi 25 février 2019,  tout son soutien à la Synergie des  syndicats signataires du 15 octobre 2016.

Elle accuse le gouvernement  de n’avoir pas pu s’acquiter de son devoir regalien. La Coalition des Forces Patriotiques (COFOP)  suit de près  l’évolution de la situation combien  critique de l’école malienne. En effet, elle informe l’opinion nationale  et internationale tout en  déplorant l’attitude du gouvernement à ne pas faire face aux revendications dignes des syndicats de l’éducation. Par ailleurs,  la COFOP craint une année blanche  pouvant entrainer des conséquences néfastes sur l’avenir des élèves, piliers du pays.

Dans le souci de préserver l’avenir des milliers  d’enfants du Mali. Par la même occasion, la COFOP a lancé un appel pressant au gouvernement du Mali à trouver une solution rapide pour les doléances des enseignants en vue de l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie.

La COFOP en appelle l’Association des Parents   d’Elèves (APE) et tous les acteurs de l’école  à s’impliquer dans la recherche d’une  solution aux problèmes des enseignants. Sinon, la coalition demande au président de la république au-delà des compétences du ministre de tutelle, à trouver dans un bref delai une solution idoine à cette crise scolaire.

La COFOP réaffirme sa disponibilité à œuvrer dans le sens de la décrispation du climat politique et social de notre pays.

Nouhoum KONARE

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
1 × 13 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter