Découpage administratif du Mali : Tominian refuse au nom de sa sécurité et son développement

Le samedi 15 avril 2021, très tôt le matin, la route nationale 6 a été prise d’assaut et coupée par une foule immense, juste au niveau de l’intersection des localités de Tion et Tominian.

Les populations locales du cercle de Tominian, habitants, organisations de la société civile et politiques des villes de Ségou et Bamako, ont décidé de ne rien lâcher face au nouveau découpage administratif du pays. Avec les populations de Tominian, ils sont sortis le samedi passé pour marquer leur mécontentement face la réorganisation territoriale du Mali, précisément le cas du cercle de Tominian.

Pour ce faire entendre, ce beau monde a bloqué le passage sur la route nationale 6, précisément au niveau de la localité de Tion

Les manifestants demandent la création de deux nouveaux cercles dans la localité. Ils estiment que cela est nécessaire pour pallier les aléas de l’insécurité mais surtout, une occasion idoine de poser les jalons d’un développement local.

Voilà une raison qui motive le slogan phare des manifestants ; ce slogan est d’ériger les communes de Fangasso et Mandiakuy en cercle.

Le blocus a duré le temps que les manifestants se fassent entendre  par la délégation du préfet du cercle de Tominian. Cette délégation était venue à l’occasion pour passer le message du gouverneur et rassurer les populations de la transmission des doléances  aux plus hautes autorités.

Notons que cette ville de Tominian a été au centre des préoccupations de l’Etat, pour avoir été la cible d’une attaque terroriste perpétrée le jeudi 13 Mai 2021.

Le bilan de cette attaque a été de 9 assaillants tués.

Emmanuel THERA, Soudan infos

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 × 21 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter