Dialakorodji : Un présumé voleur lynché à mort par la foule

Cette ignoble scène s’est passée dans la commune de  Dialakorodji, un quartier riverain de Bamako, à 400 mètres de l’hôtel de ville de ladite localité, dans la nuit du mercredi au jeudi 15 septembre 2022, aux environs de 4 heures du matin. Appréhendé par la foule, il a finalement été tué par cette dernière très en déchainée. 

 

D’après des témoins, une bande de malfrats tous armés ont pris pour cible, une boutique pleine d’articles divers à Dialakorodji, non loin de la mairie au flanc d’une falaise. Pour réussir, leur forfait, leur modus operandi consistait à placer d’autres aux bouts des rues afin d’empêcher d’éventuels passants, tandis que certains d’entre eux effectuaient -l’opération de pillage à l’intérieur de la boutique.

Après avoir défoncé les serrures du magasin à l’aide des tenailles, des burins et d’autres objets pointus. Ils font entrer trois de leurs acolytes qui s’emparent de tout ce qui s’y trouve comme argent et biens matériels.

Des gens du voisinage et d’autres jeunes veillant au grin, alertés par les bruits assourdissants de l’opération convergèrent vers les lieux. Pris de peur, les malfrats qui étaient dehors abandonnèrent leurs complices qui pillaient encore à l’intérieur du magasin.

Du coup, ces forces de mal ont été pourchassées par la foule. Saisis par des cris de la foule, ceux qui étaient dans la boutique se cherchèrent. Dans leur tentative de fuite, l’un d’entre eux a été appréhendé  par la clameur publique. Ce dernier a ainsi été battu jusqu’à ce que  mort s’ensuive.

C’est le lendemain que son corps a été aperçu par des usagers de la route qui alertent les forces de sécurité et la protection civile lesquelles seraient venues constater les faits. Aux dires des habitants du dit quartier, les parents de la victime seraient venus enlever son corps.

Des témoins précisent que ces bandits n’étaient pas à leur première opération. Auparavant, ils avaient été suspectés comme étant à l’origine de plusieurs pillages de boutiques dans le  même secteur.

D’après des habitants, le secteur de Dialakorodji devient de plus en plus le nid des vagabonds. Des jeunes du quartier désœuvrés s’adonnent nuitamment à la consommation de drogue, aux braquages à main armée et autres formes de banditisme. C’est le lieu d’attirer l’attention de la Brigade Territoriale de Dialakorodji à redoubler d’efforts afin d’arriver à bout de ce fléau dont souffrent les paisibles citoyens.

 

Nouhoum konaré

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
34 ⁄ 17 =


RSS
Follow by Email
Facebook
Twitter